Heat Fuck

Baiser à 40 degrés c’est vraiment nul. Autant baiser une fajita.

Déjà à moins de sortir de la douche, on pue. Ensuite ça colle et au bout de 3 minutes tu ne ressens quasiment plus rien si ce n’est une odeur de latex et de lubrifiant qui brûlent. La dame elle te demande bien sûr de continuer le temps qu’elle raccroche les wagons entre cerveau et clitoris et puis elle est comme les chats qu’elle dit : j’adooooore la chaleur !

Connasse

Rien ne vaut une bonne pipe aux glaçons pendant que tu réfléchis au bénéfice d’une petite langue râpeuse versus un bon gobage de gloutonne qui a été bien éduquée, ou les 2 remarque. Donc l’été je me concentre sur de l’appart climatisé uniquement et crois moi ca demande des efforts de dingue.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s