The Great White Ass

A vos fesses qui remuent puis se serrent, que vous enrobez tendrement au fil des ans, qui remontent et retombent en marchant, en vieillissant aussi.

A vos fesses blanches l’hiver et bicolores l’été, à celles que l’on claque et que l’on vénère.

A vos fesses sportives à vos fesses 2022 trapues mais body positive si ça vous fait du bien. A celles que l’on mesure en un coup d’œil et qui rendent notre bite énorme et à celles au milieu desquelles on se perd et qui s’étalent sur les draps.

Je vous laisse dans ces pensées, j’ai récemment rencontré la perfection des fesses, le graal, le résultat d’un adn parfait, de pas de gosses et de beaucoup de sport, beaucoup moins de nutella et de burgers que toi… soyons honnêtes : je parle du 1% là, pas des tiennes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s